Le lancement de Diem tente d’être accéléré par les responsables du gouvernement

L'ambitieux projet de paiements en monnaie numérique Diem de Facebook ne s'est toujours pas concrétisé, malgré de nombreuses tentatives pour attirer l'attention des régulateurs financiers.

Le Washington Post rapporte que Diem est confronté à des défis difficiles à surmonter, même avec des connexions avec des politiciens de haut rang dans l’administration Biden.

Le PDG de Facebook Financial (F2), David Marcus, aurait rencontré les régulateurs à Washington au début du mois de septembre. Selon des sources anonymes, Marcus défendait l’importance des crypto-monnaies dans l’élargissement de l’accès aux produits financiers tout en soulignant les avantages de l’application de paiement Novi de Diem.

Les représentants de Diem, cités par le Washington Post, notent que les régulateurs sont satisfaits des changements apportés à la conception du projet. En effet, Diem a subi une transformation importante par rapport au concept publié en 2019.

Baptisé à l’origine Libra, le projet soutenu par Facebook a été conçu comme un système de paiement mondial intégrant des “Facebook Coin” adossés à un panier de monnaies fiduciaires.

Après le changement de marque, Diem vise à lancer des monnaies numériques distinctes liées à la monnaie fiduciaire, en commençant par le Stablecoin lié au dollar américain.

Toutefois, des hommes politiques de premier plan, dont la secrétaire au Trésor Janet Yellen et plusieurs membres du Congrès, seraient opposés à l’émission de stable-coins par le secteur privé. Récemment, la sénatrice Elizabeth Warren a qualifié les crypto-monnaies de ”nouvelle banque fantôme”, exprimant ses inquiétudes concernant le stable-coin.

Ainsi, malgré tous les efforts et les négociations, l’avenir de Diem reste incertain.

Notez cet article
Lisez-nous sur:
Cryptomonde
Ajouter un commentaire