La justice sud-coréenne émet un mandat d’arrêt contre Do Kwon

Un tribunal de Séoul a émis un mandat d’arrêt contre le PDG de Terraform Labs (TFL), Do Kwon, et cinq autres personnes, notamment pour violation des lois sud-coréennes sur les marchés des capitaux.

Selon le bureau du procureur, six accusés se trouvent à Singapour. Do Kwon n’a pas répondu à une requête.

L’effondrement de l’écosystème Terra a eu de graves implications pour le marché des actifs numériques. La dépréciation de LUNA et UST a causé des dommages importants aux utilisateurs du protocole d’ancrage.

L’incident a également affecté la solvabilité des grands acteurs de l’industrie : la plateforme de crypto-prêt Celsius était l’un des plus grands détenteurs d’UST, et le fonds spéculatif Three Arrows Capital a investi environ 200 millions de dollars dans LUNA dans le cadre de la vente de jetons de février.

La situation autour du projet a attiré l’attention des régulateurs sud-coréens. Le bureau du procureur du district sud de Séoul s’est également intéressé aux activités du TFL.

Rappelons qu’en juin 2022, des investisseurs ont accusé personnellement Terraform Labs et Kwon d’avoir fait de fausses déclarations concernant la stabilité de l’UST.

Arthur K

Auteur du site cryptomonde.info depuis 2018, je partage ma passion pour le monde de la Crypto-monnaie en rédigeant des articles de l'actualité du Bitcoin et Blockchain.

Tu pourrais aussi aimer

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revolut retarde l’émission de sa propre crypto-monnaie RevCoin en raison de l’effondrement de FTX

Bitcoin dépasse les 22 000 $ pour la première fois depuis la mi-septembre

Polkadot entre dans une nouvelle ère. Le fondateur de la plateforme a présenté XCM v3

MetaMask a ajouté un service de staking ETH via Lido et Rocket Pool

La Fondation Filecoin a l’intention de créer un stockage de fichiers décentralisé dans l’espace

En France, toutes les sociétés de crypto doivent obtenir une licence avant début 2024