Le Staking Ethereum 2.0 sera lancé au troisième trimestre 2020

Le mécanisme de “Stacking” dans le réseau Ethereum 2.0 Beacon avec une probabilité de 80-90% sera activé en juillet de cette année, a déclaré Ben Edgington, le développeur du client ETH 2.0 Teku.

«Beacon est le début du voyage. Il s’agit de la chaîne de preuve de participation autosuffisante. Il peut être activé en quelques semaines ou mois. Mais je suis sûr à 80-90% qu’il sera lancé d’ici le troisième trimestre », a déclaré Edgington lors d’une Ethereal Virtual Summit.

La nouvelle version de test de la mise à jour Ethereum 2.0 Beacon, basée sur l’algorithme Proof-of-Stake, a été lancée le 18 avril et a attiré près de 20 000 validateurs en quelques jours. À ce jour, selon Etherscan, leur nombre approche les 29 000.

BeaconChain est l’élément principal de la phase zéro d’Ethereum 2.0. Dans ce document, les utilisateurs pourront mettre leurs actifs en jeu pour assurer la sécurité du système et générer des revenus passifs.

Le développeur Will Villanueva, quant à lui, a parlé des prochaines étapes du lancement d’Ethereum 2.0. La phase 1 est la mise en œuvre de la technologie de partitionnement et la création de 64 fragments, dont chacun aura une bande passante de 500 Ko. À titre de comparaison, dans le réseau Ethereum existant, ce chiffre est d’environ 25 Ko.

La phase 1.5 sera la fusion d’ETH 1.0 avec ETH 2.0. La chaîne Ethereum actuelle sera l’un des 64 fragments du nouveau système. Au cours de la phase 2, diverses applications et circuits ETH 2.0 commenceront à communiquer entre eux. Villanueva a noté qu’il peut s’agir de chaînes de blocs tierces, par exemple, Bitcoin ou Libra.

Ben Edgington a souligné qu’à partir de ce moment, de réelles difficultés ont commencé à garantir l’opérabilité de l’ETH 2.0.

«La compatibilité est beaucoup plus complexe que les réseaux de test à client unique. Les réseaux de test multi-clients révèlent toutes sortes d’incohérences mineures qui nuisent aux performances », a-t-il déclaré.