La SEC rejette la dernière application Bitcoin ETF

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a rejeté une offre visant à lancer un fonds d’investissement boursier basé sur Bitcoin de Wilshire Phoenix. Ce fut la dernière application active à lancer un Bitcoin ETF en attente avec la SEC.

Le ministère a déclaré que la société n’était pas en mesure de prouver que Bitcoin était suffisamment protégé contre les manipulations du marché.

«La Commission rejette la proposition de modification des règles soumise par la bourse, car elle n’a pas constaté qu’elle était conforme aux exigences de la loi sur les échanges, y compris aux exigences de l’article 6, point b) 5). Les règles des bourses nationales de valeurs mobilières devraient empêcher la fraude et la manipulation », a indiqué le communiqué de la SEC.

La Commission a utilisé le même argument comme motif de rejet de l’application Bitwise Asset Management.

La commissaire spéciale de la SEC, Hester Piers, qui est souvent appelée la «maman crypto» en raison de son attitude amicale envers le bitcoin, a répondu à la décision.

«La commission ne veut approuver aucun produit qui donnera accès au marché du bitcoin. Et pas une seule application ne sera conforme à des normes en constante évolution, que la Commission ne rend obligatoires que pour les produits liés au Bitcoin », a-t-elle écrit.