Goldman, Santander et SocGen aident la BEI à émettre des obligations blockchain publiques

Récemment, la Banque européenne d’investissement (BEI) a chargé Goldman Sachs, Santander et Société Générale de devenir co-chefs de file pour une émission obligataire de 100 millions d’euros sur la blockchain Ethereum. Date d’émission le 28 avril pour les obligations à deux ans notées AAA conformes à la loi française et destinées à la clientèle professionnelle. Il y a deux semaines, il y avait des rumeurs selon lesquelles la caution était en cours d’élaboration.

Bien que la Société Générale et Santander aient précédemment émis des obligations sur le réseau public Ethereum, ces obligations ou jetons de sécurité ont été achetés par des associés. En revanche, les obligations de la BEI sont vendues à des tiers, c’est donc une étape bien plus importante.

Le montant est en ligne avec la première émission obligataire de la Société Générale, mais la banque française a emboîté le pas en émettant une deuxième obligation de 40 millions d’euros, calculée à l’aide de la monnaie numérique d’essai de la banque centrale. L’obligation Santander était de 20 millions d’euros.


Articles Similaires