Starbucks commencera à accepter les bitcoins via la plateforme Bakkt

D’ici fin 2019, la célèbre chaîne de cafés Starbucks prévoit de permettre aux visiteurs de payer leurs commandes avec crypto-monnaie, qui sera instantanément convertie en Fiat via la plate-forme Bakkt. The Block écrit à propos de cela en se référant à des sources proches de la situation.

Il est supposé qu’initialement, la possibilité de payer avec des Bitcoins ne sera disponible que pour les clients aux États-Unis. Dans le même temps, les actifs numériques ne figureront pas dans les rapports Starbucks.

La société de Seattle développe actuellement une application appropriée. En cas de réussite du projet, Starbucks deviendra le premier point de vente sur la plate-forme.

Selon le journal, Bakkt a accepté de céder à Starbucks une part “disproportionnée” de son entreprise, bien que la chaîne de cafés n’ait pas investi dans le développement du site. Comme indiqué précédemment, la coopération repose sur des conditions mutuellement bénéfiques. Toutefois, des chiffres précis n’ont pas été nommés.

Il est à noter que des informations similaires ont déjà paru dans la presse à l’été 2018. La direction de Starbucks a ensuite souligné que les coffee shops n’accepteraient pas la crypto-monnaie directement, mais permettraient aux utilisateurs de convertir Bitcoin en Fiat via une application spéciale.

Rappelons qu’en août 2018, Starbucks était l’un des participants initiaux au projet de création de la plateforme Bakkt, qui offrirait notamment des bitcoins à terme aux investisseurs institutionnels. Initialement, le lancement de la plate-forme était prévu pour l’automne dernier, mais a été reporté à plusieurs reprises. Néanmoins, cela ne peut être considéré que comme une question de temps.

En février, l’Intercontinental Exchange (ICE), société mère de la Bourse de New York, a annoncé son intention d’investir dans le développement de Bakkt, doté de 25 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.