Société Générale devient fournisseur d’actifs numériques en France

Le conglomérat financier Société Générale, par l’intermédiaire de sa filiale Forge, a obtenu une licence de fournisseur de services sur actifs numériques de l’Autorité de surveillance des marchés financiers (AMF).

Selon le registre du régulateur, à partir de septembre 2022, Forge pourra proposer à ses clients des services axés sur le stockage, la vente et le trading d’actifs numériques. L’autorisation a été délivrée avec l’accord du Bureau du contrôle prudentiel et du règlement des différends.

Société Générale, avec BNP Paribas, Crédit Agricole et Groupe BPCE, est l’une des quatre grandes banques françaises. Au 30 juin 2022, le bilan consolidé du conglomérat est évalué à 1 539 milliards d’euros. Parmi ceux-ci, plus de 500 milliards d’euros sont des dépôts de clients.

Fondée en 2018, Forge est une filiale totalement intégrée du groupe. La société se concentre sur la fourniture de services et le développement de solutions liées à la technologie des registres distribués. Elle a sorti son premier produit structuré basé sur la blockchain Tezos en avril 2021.

Rappelons qu’en mai 2022, l’échange de bitcoins Binance a également reçu une licence de l’AMF.

Arthur K

Auteur du site cryptomonde.info depuis 2018, je partage ma passion pour le monde de la Crypto-monnaie en rédigeant des articles de l'actualité du Bitcoin et Blockchain.

Tu pourrais aussi aimer

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Opera Crypto Browser ajoutera la possibilité de créer des NFT

Le tribunal a rejeté la détention du cofondateur de Terraform Labs

Porsche a annoncé sa propre collection NFT