Rapport: ISIS, Al-Qaïda et le Hamas sont financés par crypto-monnaie à l’aide de Telegram

L’Institut de recherche sur les médias du Moyen-Orient (MEMRI) a publié un rapport indiquant que les organisations terroristes ISIS, Al-Qaïda et Hamas recevaient des fonds dans la crypto-monnaie via le messager Telegram. Rapporté par Jewish News Syndicate.

MEMRI a notamment indiqué qu’en janvier, des représentants d’Izz al-Din al-Kassam (armée du Hamas) avaient utilisé les messagers de Telegram et WhatsApp, ainsi que les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram pour exhorter leurs adhérents à envoyer les fonds de l’organisation à la BTC.

La publication indique également que le 26 mars, le djihadiste syrien Abdullah al-Muhaysini a posté sur sa chaîne Telegram une vidéo exhortant les musulmans à soutenir le Hamas avec des dons en bitcoin.

Selon les chercheurs, le problème ne fera que s’aggraver après le lancement par Telegram de sa propre blockchain et de sa monnaie numérique native, Gram. Le lancement complet du projet Telegram Open Network (TON) est prévu pour octobre.

MEMRI a déclaré avoir déjà fourni des informations pertinentes au gouvernement américain et à d’autres agences du gouvernement occidental. Par ailleurs, le PDG de Telegram, Pavel Durov, a déjà reçu une lettre du Congrès américain lui demandant de répondre immédiatement aux informations de l’Institut.

Rappelons que précédemment, le représentant de l’ONU, Neil Walsh, s’était inquiété de l’utilisation des crypto-monnaies pour financer le terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.