L’hydroélectricité, la géothermie, l’énergie solaire et l’éolien fournissent déjà une part importante du hashrate destiné au Bitcoin. Une éventuelle interdiction de miner en Chine réduirai sa part d’empreinte carbone. Cette opinion a été exprimée par Daniel Frumkin de Braiins.

Selon lui, le non-respect de l’environnement par rapport au minage de crypto-monnaie ne tiens pas compte de l’augmentation du gas associé aux mineurs. Le volume de CO2 émis dans l’atmosphère par les pétroliers est suffisant aux États-Unis pour générer 162 TWh d’électricité par an, et la consommation du réseau Bitcoin est de 116 TWh, a rappelé Frumkin. L’utilisation de cette ressource pour alimenter l’exploitation minière se développe aussi bien aux États-Unis qu’en Russie et au Kazakhstan.

Frumkin a noté que le concept de respect de l’environnement avec des sources d’énergie renouvelables est controversé. Par exemple, l’un des plus grands centres mondiaux de production de cellules photovoltaïque est la province chinoise du Xinjiang, qui utilise l’énergie du charbon pour les fabriquer. La création de panneaux solaires consomme une grande quantité de matières fossiles dont l’extraction est mauvaise pour l’environnement.

L’ingénieur de Braiins estime que la consommation d’énergie du réseau bitcoin, qui est largement critiqué, n’est finalement pas cohérente sur l’impact environnemental.

Frumkin a également mené une analyse financière du minage de bitcoins sur l’énergie solaire et a confirmé la viabilité du projet proposé par les spécialistes de Square et d’ARK Invest. Les experts de l’entreprise estiment que l’intégration de l’exploitation minière dans le réseau électrique solaire accélérera leur transition vers des sources renouvelables.

Frumkin a rappelé que c’est le secteur de l’énergie « verte » qui offre les tarifs les plus bas. L’utilisation des énergies renouvelables présente d’autres avantages, notamment les subventions gouvernementales et l’accès à des prêts bon marché que les autorités accordent dans le cadre de programmes environnementaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer

D’après Tyler Winklevoss le cours du Bitcoin passera à 500 000 $ dans les cinq prochaines années

Le responsable de la bourse de crypto-monnaie Gemini, Tyler Winklevoss, a qualifié…

Bitcoin : le pire est derrière nous !

Mai 2021 est devenu la troisième plus forte baisse en pourcentage du…

Max Kaiser prédit la hausse du Bitcoin à 220.000 $

Max Kaiser, présentateur de télévision et fondateur de Heisenberg Capital, s’attend à…

Charles Hoskinson qualifie les crypto-monnaies d’antidote contre les banques centrales corrompues

Charles Hoskinson, le chef de la société IOHK derrière Cardano, a qualifié…