Malte dans le viseur de GAFI à cause de son laxisme sur le Bitcoin et les crypto-monnaies

Le Groupe d’action financière sur le blanchiment d’argent (GAFI) a qualifié l’initiative du pays d’attirer les startups de crypto-monnaie de « problématique », écrit le Times of Malta.

Des experts s’interrogent sur l’efficacité des mesures de lutte contre le blanchiment d’argent, malgré le durcissement du cadre réglementaire en 2018 pour réguler le secteur.

Selon l’organisation, le volume des transactions en bitcoins via Malte depuis 2017, date à laquelle les autorités du pays ont annoncé une stratégie nationale de développement de la blockchain, a dépassé 60 milliards d’euros (71 milliards de dollars).

Le GAFI a été alarmé par le « Wild West » qui prévaut dans la réglementation entre 2017 et 2018 et par un régime d’application inadéquat. Les experts ont soulevé la question de savoir si Malte devrait être incluse dans la liste des pays qui ne font pas suffisamment d’efforts pour mettre fin à la grande criminalité financière.

Les autorités du pays ont noté que Malte ne représente que 2% du volume total des transactions bitcoin dans le monde et que le secteur bénéficie désormais d’une réglementation fiable.

En 2018, plusieurs sociétés de blockchain, dont Binance, ont démarré leurs activités dans le pays grâce à un retard d’un an dans l’obtention d’une licence. Selon les sources de la publication, ce délai de grâce a entraîné une « augmentation des transactions à haut risque ».

Arthur K

Auteur du site cryptomonde.info depuis 2018, je partage ma passion pour le monde de la Crypto-monnaie en rédigeant des articles de l'actualité du Bitcoin et Blockchain.

Tu pourrais aussi aimer

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les mineurs abandonnent. Qu’est-ce que cela signifie pour Bitcoin ?

Stripe lance un widget de paiement pour Web3

Binance Labs investit environ 4,5m$ dans Ambit Finance pour développer DeFi