L’Ontario interdit aux échanges “cryptographiques réglementés” de travailler avec Tether

La Commission des valeurs mobilières de l'Ontario (CVMO) a interdit à deux bourses de crypto-monnaie réglementées - Wealthsimple et Coinberry - de travailler avec le stablecoin Tether (USDT). Écrit à ce sujet The Block en référence à la société.

Les deux plates-formes sont basées à Toronto et sont autorisées à fonctionner. Wealthsimple a obtenu le statut d’échange de crypto-monnaies réglementé au Canada en septembre 2020. Il suggère que les entreprises puissent travailler avec Bitcoin, Ethereum, Bitcoin Cash et Litecoin.

Selon la publication, l’USDT appartenait à la catégorie “Cryptoactifs interdits”. Les motifs de cette décision n’ont pas été divulgués dans les documents reçus par les entreprises.

Un porte-parole de la CVMO a déclaré dans un commentaire à The Block que le régulateur n’envisageait pas d’introduire des règles spéciales pour les échanges de crypto-monnaie, car ils « relèvent déjà des exigences existantes de la législation sur les valeurs mobilières ».

L’avocate Christine Duhaime a admis que la décision de la CVMO aurait pu être influencée par le conflit résolu entre Bitfinex et Tether avec le bureau du procureur de l’État de New York.

Bloomberg a précédemment signalé que le ministère américain de la Justice avait ouvert une enquête sur une possible fraude bancaire par les dirigeants de Tether. La société a qualifié le matériel de la publication d’appât à clics, sur la base de “sources anonymes et de déclarations il y a de nombreuses années”.

Notez cet article
Lisez-nous sur:
Cryptomonde
Ajouter un commentaire