Les développeurs de IOTA lancent un réseau, le Testnet Nectar

La Fondation IOTA a annoncé le lancement de Nectar, un réseau de test pour les développeurs. Ce sera le prototype du protocole Tangle entièrement décentralisé, résistant à la censure et gratuit.

Le lancement de testnet a marqué la deuxième phase préparatoire de la transition vers IOTA 2.0 qui aura lieu fin 2021. La première a eu lieu en mars 2021 avec l’activation de la mise à jour Chrysalis.

Nectar est la prochaine itération du testnet Pollen, lancé en juin 2020. Il se caractérise par une architecture modulaire : les mises à jour et corrections de bugs peuvent être implémentées dans ses parties isolées.

Dans le nouveau testnet, les développeurs ont abandonné un coordinateur centralisé pour contrôler le testnet. Son rôle ira au système de coopération de nœud et de récompense avec des jetons Mana. Ces derniers sont récompensés pour leur consciencieux travail par une note de réputation plus élevée, un accès plus facile au débit des transactions et un poids décisionnel supplémentaire.

Dans Nectar, les développeurs ont la possibilité de créer des actifs tokenisés, des NFT et des jetons utilitaires.

« Le Nectar Testnet pour IOTA 2.0 marque une étape importante sur la voie d’une décentralisation complète. C’est la preuve que les utilisateurs peuvent disposer d’une blockchain gratuite, évolutive, sécurisée et complètement décentralisée. Nous continuerons à nous préparer à la mise en œuvre du protocole Coordicide », a déclaré Dominik Schiener, co-fondateur et président de la Fondation IOTA.

Cryptomonde
Ajouter un commentaire