Le régulateur des marchés financiers de l’UE considère les crypto-monnaies comme une innovation dangereuse

Dans un document de 110 pages intitulé “Tendances, risques et vulnérabilités”, le régulateur souligne que les actifs numériques basés sur la technologie du grand livre distribué pourraient améliorer l’efficacité des processus opérationnels, ce qui aurait un impact positif sur les entreprises et les consommateurs. Ajoutant que le développement de la crypto-industrie s’accompagne d’une série de menaces pour l’économie.

Selon le rapport, la déstabilisation des marchés de capitaux a augmenté le risque et a entraîné une hausse de l’intérêt des investisseurs pour le marché des actifs numériques, ce qui ne fait qu’exacerber la situation. On peut citer les exemples d’effondrement d’Archegos, Greensill Capital et GameStop. Le régulateur considère que le principal facteur de risque est la forte volatilité du marché des crypto-monnaies, dont la capitalisation a chuté de 40% au cours des 4 derniers mois.

En même temps, selon l’ESMA, les stabelcoins privés ne constituent pas moins une menace pour la stabilité du système financier, car ils réduisent la transparence des règlements. Le rapport indique que les régulateurs mondiaux suivent de près les développements dans ce domaine. À l’avenir, l’UE imposera des restrictions strictes sur les stable-coins, et obligera les émetteurs à détenir au moins 3 % des pièces émises.

L’Autorité européenne des marchés financiers a également évoqué l’impact environnemental négatif de certains protocoles et le débat en cours sur l’exploitation minière.

Arthur K

Auteur du site cryptomonde.info depuis 2018, je partage ma passion pour le monde de la Crypto-monnaie en rédigeant des articles de l'actualité du Bitcoin et Blockchain.

Tu pourrais aussi aimer

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Israël va exempter les étrangers des taxes sur les crypto-monnaies

En France, toutes les sociétés de crypto doivent obtenir une licence avant début 2024

L’Italie a introduit une taxe de 26% sur les bénéfices des crypto-monnaies

Dans l’UE, les sociétés de cryptographie seront tenues de déclarer les données des clients aux autorités fiscales

L’UE prévoit de taxer les sociétés de crypto-monnaie dans le monde entier

L’Italie va introduire une taxe sur les revenus de la crypto-monnaie