La France renforcera la réglementation des crypto-monnaies

Le ministère français des Finances prĂ©voit de renforcer les procĂ©dures KYC pour les utilisateurs de Bitcoin et d’autres crypto-monnaies, ainsi que d’introduire une rĂ©glementation des plateformes qui ne prennent pas en charge les monnaies fiduciaires.

Le prĂ©sident de l’association nationale de crypto ADAN, Simon Polro, a dĂ©clarĂ© que les autoritĂ©s promulgueraient le dĂ©cret les 9 ou 10 dĂ©cembre. Le PDG de Coinhouse Group, Nicolas Louvet, et le CTO du Digital Service Group, Pierre-Guy Barege, ont confirmĂ© des informations sur le resserrement des exigences.

Actuellement, les entreprises sont tenues de vĂ©rifier l’identitĂ© des utilisateurs effectuant des transactions crypto-fiat de 1000 € ou plus. La nouvelle exigence annule cette limite.

Le document introduit Ă©galement l’enregistrement obligatoire des crypto-Ă©changes, y compris ceux qui ne prennent pas en charge les monnaies fiduciaires. Les dirigeants de l’entreprise doivent obtenir des licences avant le 18 dĂ©cembre sous peine d’amendes et d’emprisonnement.

Le durcissement de la réglementation intervient au milieu des récents attentats terroristes en France. En septembre, la police a arrêté 29 personnes soupçonnées de financer les islamistes syriens avec des crypto-monnaies.

«Suite Ă  l’annonce du ministère des Finances, nous devons mieux contrĂ´ler les crypto-monnaies», a dĂ©clarĂ© Barèges.

Les reprĂ©sentants de l’industrie de la crypto-monnaie ont autorisĂ© la sortie d’utilisateurs vers des plateformes de trading Ă©trangères. De nombreux propriĂ©taires d’entreprises ont exprimĂ© leur inquiĂ©tude de ne pas pouvoir obtenir de licences Ă  temps.

Cryptomonde
Ajouter un commentaire