La Banque mondiale a vendu des obligations pour 33,8 millions de dollars via Blockchain Ethereum

août 20, 2019

L’institution financière internationale, la Banque mondiale, a levĂ© 50 millions de dollars supplĂ©mentaires en vendant un «instrument d’emprunt fondĂ© sur la blockchain» (bond-i).

La Banque mondiale, la Commonwealth Bank of Australia (CBA), la plus grande banque d’Australie, a Ă©galement mobilisĂ© plus de 33 millions de dollars grâce Ă  la mise en place d’obligations publiques blockchain. Cela a Ă©tĂ© rapportĂ© par le service de presse de la banque.

L’initiative s’appuie sur la plateforme blockchain existante de la Banque Bondi, qui permet des transactions plus rapides, plus efficaces et plus sĂ»res. L’Ă©metteur de titres de crĂ©ance de deux ans est CBA.

RBC MarchĂ©s des Capitaux, Valeurs Mobilières TD (TD) et des investisseurs Ă©trangers ont Ă©galement participĂ© au processus de vente d’obligations.

«Grâce Ă  la mise en place des obligations et Ă  leur gestion ultĂ©rieure, CBA dispose de preuves, du fait que la technologie blockchain peut offrir un nouveau niveau d’efficacitĂ©, de transparence et de gestion des risques par rapport Ă  l’infrastructure de marchĂ© existante. Ă€ l’avenir, nous avons l’intention de fournir des fonctionnalitĂ©s supplĂ©mentaires afin de simplifier l’efficacitĂ© des calculs, du stockage et du respect des exigences rĂ©glementaires », a dĂ©clarĂ© Sophie Gilder, responsable de distribution CBA et de l’IA.

Notez cet article
Lisez-nous sur:
Cryptomonde
Ajouter un commentaire