En France, les traideurs de cryptomonnaie étaient exonérés d’impôts. Jusqu’au retrait en fiat

Les autorités françaises ont l’intention de prélever des impôts sur le revenu lors de la conversion des crypto-monnaies en monnaie fiduciaire. Selon Bloomberg, le ministre des Finances, Bruno Le Maire, n’a pas à payer d’impôts sans transaction fictive.

Le responsable a ajouté que lors de l’achat de biens et services pour des crypto-monnaies, la TVA sera facturée.

Une politique fiscale similaire a été approuvée au Portugal, où le retrait de la taxe n’est pas soumis à la TVA.

Rappelons que, le 12 septembre, Le Maire a déclaré que la France n’autoriserait pas le développement de la Libra en Europe en raison de risques systémiques.