Craig Wright a déclaré avoir accédé à 1,1 million de bitcoins

Craig Wright, un entrepreneur australien, a notifié au tribunal la réception de clés privées qui lui permettront d’accéder à des portefeuilles contenant 1,1 million de bitcoins qu’il aurait obtenus avec son partenaire commercial Dave Kleiman.

«Wright informe le tribunal qu’un tiers lui a fourni les informations nécessaires et une partie de la clé pour déverrouiller le fichier crypté. Wright a également fourni une liste de biens en Bitcoin, comme demandé par le juge », indique le document.

Un fichier fait référence à un document associé au Tulip Trust Blind Trust, qui contient soi-disant 9,6 milliards de dollars de crypto-monnaie sur ses comptes.

Dans ce contexte, le prix de la crypto-monnaie Bitcoin SV supportée par Wright est passé au-dessus du niveau de 400 $, au moment de la publication, ramené à 355 $. La pièce est arrivée quatrième au classement CoinMarkerCap.

Fin décembre, Wright a soumis au tribunal une lettre datée de juin 2011 et prétendument signée par Dave Kleiman lui-même, dans laquelle il accepte de restituer la crypto-monnaie à Craig Wright, si auparavant elle serait toujours dans la fiducie aveugle Tulip Trust. Pour ce faire, Kleiman aurait besoin d’engager un coursier qui, le 1er janvier 2020, transférera les clés privées des portefeuilles de la fiducie à Wright.

Arthur K

Auteur du site cryptomonde.info depuis 2018, je partage ma passion pour le monde de la Crypto-monnaie en rédigeant des articles de l'actualité du Bitcoin et Blockchain.

Tu pourrais aussi aimer

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revolut retarde l’émission de sa propre crypto-monnaie RevCoin en raison de l’effondrement de FTX

Bitcoin dépasse les 22 000 $ pour la première fois depuis la mi-septembre

Polkadot entre dans une nouvelle ère. Le fondateur de la plateforme a présenté XCM v3

MetaMask a ajouté un service de staking ETH via Lido et Rocket Pool

La Fondation Filecoin a l’intention de créer un stockage de fichiers décentralisé dans l’espace

En France, toutes les sociétés de crypto doivent obtenir une licence avant début 2024