Coinbase et OKCoin suspendent le trading XRP en raison d’un procès contre la SEC

décembre 29, 2020

Échange de crypto-monnaie Coinbase fermera le trading de jetons XRP aux utilisateurs de toutes les régions qu’il dessert. Une décision similaire a été prise par la plateforme OKCoin.

“Coinbase prévoit de suspendre complètement le trading XRP le mardi 19 janvier 2021”, a-t-il déclaré.

Actuellement, la bourse américaine est devenue la plus grande des plates-formes à prendre une telle décision sur XRP. Il représente environ 8,5% du volume mondial des échanges de jetons. Les utilisateurs conserveront l’accès aux portefeuilles et recevront des Spark Coins en raison des détenteurs de XRP dans le cadre du largage aérien.

La prise en charge du jeton restera également dans les services de dépositaire Coinbase Custody et Coinbase Wallet.

“Nous continuerons à surveiller les développements autour de XRP et informerons les clients lorsque plus d’informations seront disponibles”, a déclaré Coinbase.

OKCoin Exchange cessera de négocier et d’accepter les dépôts XRP à partir du 4 janvier 2021 jusqu’à nouvel ordre. Toutes les autres fonctions fonctionneront comme d’habitude.

La plateforme de trading a demandé aux participants de négocier sur marge sur le marché XRP / USD de restituer les fonds empruntés d’ici le 3 janvier.

Sinon, les positions de dette actives seront liquidées. XRP a chuté de 55,1% au cours des sept derniers jours, selon CoinGecko.

Le jeton est actuellement à 0,23 $. Auparavant, le trading XRP pour les résidents américains avait été arrêté par plusieurs plates-formes majeures, notamment Galaxy Digital, Bitstamp et B2C2. La société de gestion d’actifs Bitwise Asset Management a supprimé le jeton de son fonds phare Bitwise 10 Crypto Index Fund.

MAJ; La plate-forme Crypto com exclura XRP de la liste des actifs pris en charge pour les résidents américains à partir du 19 janvier 2021.

Rappelons que le 23 décembre, la Securities and Exchange Commission américaine a déposé une plainte contre Ripple, le PDG de la société Brad Garlinghouse et son co-fondateur Chris Larsen. Selon le département, la société vend des titres non enregistrés sous forme de jetons depuis sept ans et a levé 1,3 milliard de dollars pendant cette période.

Notez cet article
Lisez-nous sur:
Cryptomonde
Ajouter un commentaire