Autorités de Pékin: seule la Banque populaire de Chine peut émettre de la monnaie numérique

Les régulateurs de Pékin resserreront la supervision de l’industrie des crypto-monnaies. Cela a été déclaré par le chef du bureau financier de la capitale chinoise, Ho Xuewen, soulignant que seule la banque centrale de Chine peut émettre des devises numériques, rapporte 8btc.

Il a de nouveau noté qu’il était illégal d’émettre, d’échanger ou de vendre des crypto-monnaies en Chine, et le régulateur lui-même a une «tolérance zéro» envers les monnaies numériques.

En outre, Xuewen a déclaré que de nombreux échanges de crypto-monnaies utilisent actuellement des structures VIE («structures d’intérêt variable») pour éviter les risques. Cela signifie que la société enregistrée à l’étranger est séparée de la section locale, qui est légalement une filiale opérant en Chine.

Une telle entreprise n’est pas réellement engagée dans l’activité principale, mais contrôle les affaires et les finances de l’entreprise locale exploitante sur la base d’un accord.

Xueven a noté que le régulateur est conscient de ce phénomène et a de nouveau averti que si les entreprises vendent des crypto-monnaies ou attirent des citoyens chinois pour y investir, cela sera considéré comme un crime.

«La Chine n’autorise pas les opérations transfrontalières avec les crypto-monnaies. Aucune institution ne peut vendre de crypto-monnaies aux chinois ni assurer l’échange de crypto-monnaies contre le yuan chinois. Nous surveillerons de près et traiterons des questions similaires », a déclaré Xuewen.

Il a également exprimé sa conviction que dans un avenir proche, aucun échange de crypto-monnaie ne pourra obtenir une licence pour travailler en Chine.