Affaire Ripple ! La SEC prolonge la période d’échange

Le tribunal a accordé la demande de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis de prolonger la période d’échange de preuves de 60 jours au cours du procès avec Ripple. L’avocat James Filan l’a notifié.

L’examen de l’affaire a été reporté du 31 août au 15 octobre 2021.

L’avocat Jeremy Hogan a noté qu’en fin de compte, la procédure ne pourra être achevée qu’en début de 2022.

En décembre 2020, la SEC avait accusé Ripple et ses dirigeants d’une vente non enregistrée de titres sous couvert de jetons XRP d’une valeur de 1,3 milliard de dollars. Plus tard, le régulateur a ajusté le procès, en se concentrant sur les actions de Brad Garlinghouse et Chris Larsen.

En avril 2021, la juge de paix Sarah Netburn a accordé à la société la demande d’accès aux documents de la SEC révélant son « interprétation et ses opinions » sur Bitcoin et Ethereum.

Cryptomonde
Ajouter un commentaire