Président de la BCE: Bitcoin est spéculatif et nécessite une réglementation

La directrice de la Banque centrale européenne (BCE) Christine Lagarde a qualifié le bitcoin d’actif spéculatif soumis à réglementation.

Selon elle, le réseau de la première crypto-monnaie est devenu une plate-forme pour gérer «des affaires amusantes et des opérations de blanchiment d’argent totalement répréhensibles». Lagarde a appelé les pays à travailler ensemble pour créer des règles «au niveau mondial».

“De toute évidence, cela devrait être fait par le Groupe d’action financière sur le blanchiment d’argent (GAFI)”, a déclaré Lagarde.

Lagarde a également déclaré qu’au moins huit mille experts ont pris part aux discussions publiques sur la création d’un euro numérique.

Le chef de la BCE n’a pas nommé de calendrier précis pour le lancement de l’actif, notant qu’il faudrait «beaucoup de temps» pour trouver une solution sûre.

Lagarde a déclaré qu’elle espérait que cela ne prendrait pas plus de cinq ans. Rappelons qu’en décembre, le chef de la BCE a vu la diffusion des stablecoins comme une menace pour la stabilité financière et la souveraineté monétaire.

Articles Similaires