La France renforcera la réglementation des crypto-monnaies

Le ministère français des Finances prévoit de renforcer les procédures KYC pour les utilisateurs de Bitcoin et d’autres crypto-monnaies, ainsi que d’introduire une réglementation des plateformes qui ne prennent pas en charge les monnaies fiduciaires.

Le président de l’association nationale de crypto ADAN, Simon Polro, a déclaré que les autorités promulgueraient le décret les 9 ou 10 décembre. Le PDG de Coinhouse Group, Nicolas Louvet, et le CTO du Digital Service Group, Pierre-Guy Barege, ont confirmé des informations sur le resserrement des exigences.

Actuellement, les entreprises sont tenues de vérifier l’identité des utilisateurs effectuant des transactions crypto-fiat de 1000 € ou plus. La nouvelle exigence annule cette limite.

Le document introduit également l’enregistrement obligatoire des crypto-échanges, y compris ceux qui ne prennent pas en charge les monnaies fiduciaires. Les dirigeants de l’entreprise doivent obtenir des licences avant le 18 décembre sous peine d’amendes et d’emprisonnement.

Le durcissement de la réglementation intervient au milieu des récents attentats terroristes en France. En septembre, la police a arrêté 29 personnes soupçonnées de financer les islamistes syriens avec des crypto-monnaies.

«Suite à l’annonce du ministère des Finances, nous devons mieux contrôler les crypto-monnaies», a déclaré Barèges.

Les représentants de l’industrie de la crypto-monnaie ont autorisé la sortie d’utilisateurs vers des plateformes de trading étrangères. De nombreux propriétaires d’entreprises ont exprimé leur inquiétude de ne pas pouvoir obtenir de licences à temps.

Articles Similaires