Les législateurs américains se rendent en Suisse pour discuter du projet Libra de Facebook

La délégation de la Chambre des représentants américaine va se rendre en Suisse, où elle rencontrera des régulateurs locaux pour un échange de vues sur la monnaie numérique Libra, développée par le plus grand réseau social mondial Facebook. Ceci écrit l’édition locale de NZZ am Sonntag.

En particulier, les représentants du Comité des services financiers prévoient de rencontrer le représentant spécial de l’Office fédéral suisse de la protection des données et de l’information (PFPD), Adrian Lobziger.

Comme les législateurs américains l’espèrent, lors de la prochaine visite, ils seront en mesure de clarifier certains problèmes de réglementation liés a le Libra.

La délégation, composée de six membres, sera dirigée par Maxine Waters, présidente du comité des services financiers du US Housekeeping Committee, qui a déjà demandé de cesser de développer le Libra jusqu’à ce que tous les risques liés au projet Facebook soient pleinement compris.

Un peu plus tôt, des représentants du Comité ont exprimé leur préoccupation devant le fait que l’Association Libra était enregistrée en Suisse.

Rappelons que Facebook avait annoncé fin juillet que le lancement du projet de monnaie numérique Libra pourrait être annulé en raison de pressions importantes des autorités de réglementation. combien faut-il » pour les convaincre de leur côté.