Le virus en France a été neutralisé par la police française, plus de 850 000 ordinateurs ont été infectés

Une équipe de la police française appelée “cybergendarmes” a détruit un virus qui a infecté plus de 850 000 ordinateurs dans le monde, ont annoncé les autorités.

On sait que le botnet ou virus, était contrôlé depuis le territoire français. Il utilisait des ordinateurs infectés pour miner Monero, lancer un ransomware et voler des données, y compris des données de patients d’hôpitaux israéliens. On estime que les revenus des pirates atteignent des millions d’euros.

Notez que pour la propagation du virus, un bulletin électronique contenant une offre d’argent rapide ou contenant du matériel érotique, ainsi que des clés USB infectées a été utilisé.

Selon le responsable de C3N, Jean-Dominique Nolle, un serveur de répliques a été créé pour neutraliser le botnet, ce qui a désactivé le virus sur les ordinateurs déjà infectés.

«Les gens ne le savent peut-être pas, mais 850 000 ordinateurs infectés représentent une puissance considérable et peuvent même être utilisés pour désactiver tous les sites Web [civils] de la planète», a déclaré Nolle.

Le serveur C3N continuera de fonctionner pendant plusieurs semaines afin que tous les ordinateurs infectés puissent se débarrasser du virus.

Articles Similaires