Le service Suisse de surveillance des marchés financiers (FINMA) a délivré à des sociétés de chaînes de blocs des licences SEBA Crypto et Sygnum pour les transactions bancaires et les transactions sur titres. Cela a été rapporté sur le site Web du ministère.

Les représentants de la FINMA ont souligné que de telles licences avaient d’abord été introduites pour les fournisseurs de services blockchain. SEBA Crypto et Sygnum pourront désormais collaborer avec des investisseurs institutionnels et professionnels.

En outre, le régulateur a publié aujourd’hui de nouvelles directives indiquant que les lois anti-blanchiment s’appliquent aux paiements en blockchain, car «le caractère anonyme de la technologie entraîne des risques accrus».

Les institutions contrôlées par la FINMA sont autorisées à envoyer des crypto-monnaies ou d’autres jetons à des portefeuilles tiers appartenant à leurs propres clients et dont l’identité est identifiée. Il est autorisé à recevoir des crypto-monnaies ou des jetons uniquement d’utilisateurs vérifiés », indique le nouveau document de l’agence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer

Hester Pearce, commissaire de la SEC, alerte contre une réglementation excessive des crypto-monnaies

Une réglementation trop stricte des crypto-monnaies pourrait nuire à l’innovation financière, a…

Les hackers “Anonymous” déclarent la guerre à Elon Musk

Des individus non identifiés se faisant appeler le groupe des Anonymous ont…

La difficulté du minage de Bitcoin a diminué de 16%

Selon les résultats du dernier calcul, la difficulté d’extraction de la première…

La Banque d’Angleterre évoque 4 solutions afin de réguler les Stablecoins

Récemment, la Banque d’Angleterre a soumis un document sur les nouvelles formes…