La mannequin et actrice américaine Emily Ratajkowski a vendu le jeton non fongible (NFT) Buying Myself Back: A Model for Redistribution chez Christie’s pour 175 000 $.

Le nom NFT fait référence à un article de Ratajkowski dans le blog The Cut du New York Magazine le 15 septembre 2020. Dans l’article, le mannequin a critiqué l’artiste Richard Prince pour avoir utilisé sa photographie pour son exposition.

Le 26 avril, le fondateur de Twitter, Jack Dorsey, a soutenu l’idée de Ratajkowski de publier NFT.

Ratajkowski a également rejoint un flash mob de partisans de Bitcoin s’attendant au prix de la première crypto-monnaie à 100 000 dollars. Elle a ajouté des “yeux laser” à sa photo.

Rappelons que neuf NFT de la collection CryptoPunks ont été vendus aux enchères de Christie’s pour près de 17 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer

Bitcoin devient légal au Salvador

L’Assemblée législative d’El Salvador a adopté un projet de loi reconnaissant la…

Le Comité de Bâle propose des exigences concernant les banques investissant dans le bitcoin

Les établissements de crédit doivent allouer des réserves suffisantes pour couvrir les…

11 portraits numériques de Marilyn Monroe vendus en NFT

Détenteur majoritaire de la propriété intellectuelle de Marilyn Monroe, Authentic Brands Group…

Coinbase ajoute le support Apple Pay pour sa carte de débit

Coinbase, une bourse de Bitcoin cotée sur le Nasdaq, a annoncé l’ajout…