La start-up Fintech Tala, en coopération avec le système de paiement Visa, offrira aux clients la possibilité d’utiliser le stablecoin USD Coin (USDC) pour payer des biens et des services.

Les partenaires supplémentaires de l’initiative étaient la société de chaînes de blocs Circle et l’organisation à but non lucratif Stellar Development Foundation. Cela permettra aux clients de Tala de stocker USDC dans leurs portefeuilles numériques.

La participation du système de paiement international permettra à la startup d’émettre des cartes liées au compte dans l’application. Les utilisateurs pourront dépenser des pièces stables de leur solde dans l’un des 70 millions de marchands et points de service prenant en charge Visa.

Selon le communiqué de presse, l’offre est destinée aux marchés émergents. Tala sert plus de 6 millions de clients dans des pays comme le Mexique, les Philippines, le Kenya et l’Inde.

Pour rappel, en décembre 2020, Visa a connecté son réseau mondial à l’USDC. La société a promis de délivrer une carte permettant aux commerçants d’accepter le stablecoin comme moyen de paiement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer

Les hackers “Anonymous” déclarent la guerre à Elon Musk

Des individus non identifiés se faisant appeler le groupe des Anonymous ont…

Binance NFT et WePlay Esports lancent une collection exclusive de NFT

Binance NFT, une plate-forme de jetons non fongibles (NFT), s’est associée à…

Les autorités de Pékin distribueront plus de 6 millions de dollars de yuans numériques en test

En juin, les autorités de Pékin distribueront au public la monnaie numérique…

Coinbase Pro va ajouter le Dogecoin à sa liste. Le token réagi avec une inflation de 18%

Le 3 juin, l’échange de crypto-monnaie Coinbase Pro va ajouter le jeton…