Facebook confirme son intention de lancer Diem (ex-Libra) en 2021

Les régulateurs mondiaux doivent donner à la monnaie numérique Diem soutenue par Facebook et à son portefeuille Novi associé le «bénéfice du doute» et supprimer les obstacles à leur lancement en 2021. Ce point de vue est partagé par le responsable de Facebook Financial David Marcus.

Le responsable de l’unité des initiatives de paiement du réseau social a rappelé qu’il attend l’approbation des régulateurs. Il est convaincu que l’abandon d’un système fermé, accessible uniquement aux utilisateurs de Facebook et Messenger, et la formation d’un consortium avec d’autres entreprises contribueront à tempérer les craintes des autorités.

«Je ne pense pas que nous demandions une confiance immédiate. Il s’agit plutôt de la présomption d’innocence. Toutes les étapes pour surmonter la résistance à la réalisation de nos aspirations avant cela sont une raison valable de percevoir nos plans de cette façon », a expliqué Markus.

Le responsable de Facebook Financial a noté qu’il n’y a pas d’exemples dans l’histoire où une entreprise pourrait investir une grande quantité de ressources dans le développement d’un produit / service, puis renoncer à son contrôle.

«Nous allons essayer d’en faire un écosystème aussi ouvert que possible, et nous lierons une ou les deux mains derrière le dos pour assurer la concurrence», a expliqué Markus.

Rappelons que le 1er décembre, l’Association Libra, qui développe la monnaie numérique, a changé son nom en Association Diem.


Articles Similaires